Assemblée du Rocg,

If you are satisfied with your day’s work as a soldier or peace keeper in Afghanistan and you’re taking a rest, why not try out some casino games at the finest casino online?

1. Tour de table : 
6 personnes sont présentes à la réunion. Emmanuel prend les notes.

2. Adoption de l’ordre du jour proposé : 
Adopté

3. Procès-verbal de la rencontre du jeudi 11 mars au Lab :
le PV n’est pas encore rédigé, il sera présenté à la prochaine rencontre.

4. Retour sur le 20 mars :
Les commentaires sont largement positifs tant sur le plan de la mobilisation qui a été réussie que sur le déroulement de l’événement à l’extérieur, la qualité des orateurs, l’animation bilingue, ..etc. Étant donné le succès de la mobilisation, on s’accorde tous pour reconnaître qu’un départ de manifestation à partir de Hull aurait été une bonne idée. On a noté que la grande affiche bleue aurait dû être en français ou avec un contenu bilingue plus équilibré. La partie culturelle fut moins réussie toutefois. À ce propos on fait remarquer qu’une salle plus grande aurait été préférable, et que la réservation de 2h pour la salle était trop courte. Si on répète ce type d’événement culturel on fera attention à ce que les communautés francophone et anglophone soient toutes deux bien représentées et, de notre côté, il faudra mettre davantage d’énergie sur ce volet. 
Plus d’une quarantaine de T-shirts ont été vendus pour un total de 430$ et un bénéfice de 140$. La prochaine fois on pourrait s’organiser plus à l’avance et faire faire les T-shirts à l’avance, cela serait sans doute moins cher.

5. Conférence au Salon du livre de l’Outaouais :
On se réjouit du succès de l’événement puisqu’une cinquantaine de personnes se sont déplacées. Si on refait la même chose l’an prochain nous tâcherons de nous y prendre davantage à l’avance. Le bilan financier de cet événement n’est pas encore finalisé.

6. Participation au Réseau Vigilance Outaouais (RVO) et appui à l’action du 14 avril (fermeture du Casino)
On décide de participer au RVO et d’appuyer l’action du 14 avril. On s’entend que notre participation au RVO ne devrait pas trop nous accaparer en charge de travail. Tout comme les groupes communautaires se sont rassemblés autour du ROCG lors du déclenchement de la guerre en mars 2003, nous nous sentons solidaires de ces groupes dans leur lutte pour la justice sociale. Plus précisément, nous déplorons du gouvernement Charest la complicité de la SQ lors de l’arrestation de Mohamed Cherfi à Québec et la réduction drastique (16%) du budget du ministère des Relations aux citoyens et de l’Immigration alors que le nombre d’immigrants est censé augmenter de 10%. Ce gouvernement entretient de bonnes relations financières avec les industries militaires au Québec (ex. Bombardier) et cela doit être dénoncé. Pus généralement, on estime qu’il est normal de soutenir les luttes sociales puisque l’horizon d’une paix durable ne sera atteint que par la justice sociale et par le combat contre la pauvreté.
Cette décision n’est pas unanime. Parmi les objections, on souligne le fait que notre base militante n’est pas assez forte et que le mouvement contre la guerre rejoint des personnes de tous les horizons politiques (ou presque) alors que l’adhésion au RVO est un engagement plus partisan.

7. Tournée de Robert Turcotte dans les écoles
L’information a été lancée auprès des enseignants de l’Outaouais.

8. Plan de Travail et organisation :
(bilan du dernier plan de travail. Pour la prochaine période : assemblée publique avec la Ligue de Droits et Libertés, campagne électorale, bouclier antimissile, guerre et environnement, question Haïtienne,…etc.).

Les interventions sont très diversifiées. Sont mentionnés : 
-La nécessité d’un tract de présentation du ROCG, 
-La nécessité de faire un suivi plus serré de notre membership afin de maintenir et consolider nos troupes, 
-Intervenir sur d’autres fronts comme la guerre d’usure en Tchétchénie,
– Événement culturel, Zapartistes, ..etc : oui, mais s’y prendre à l’avance. 
On s’attarde sur le thème de la campagne électorale car celle-ci serait imminente. Le ROCG a son rôle à jouer à cette occasion pour regrouper des énergies locales, activer des comités de travail, intégrer des gens nouveaux, intervenir dans les meetings électoraux, … etc.
On décide de former un sous-comité (composé de Benoit, Michèle et Francine) qui va réfléchir à l’élaboration d’un plan de travail et aux façons de le réaliser. La campagne électorale fédérale devra occuper une place importante dans ce plan de travail.

9. Autres : Décision sur la gestion des listes courriels.
La liste (mail list) du ROCG sur le serveur de CUPE est un outil d’échange d’information et d’idées, un outil pour se coordonner ensemble et annoncer des événements. Ce n’est pas un lieu de décision. Ce n’est pas non plus une tribune pour étaler à l’ensemble des membres d’éventuels différends personnels et peu en rapports avec nos luttes pour la paix. Par conséquent, les attaques personnelles, les procès d’intention, les insultes sont à proscrire. Si jamais des messages électroniques sur rocg-cupe contrevenaient à ces règles élémentaires, les gestionnaires des listes courriels se réservent le droit de supprimer les adresses d’où proviennent les messages inopportuns. Les décisions des gestionnaires de la liste doivent être expliquées et ratifiées à prochaine assemblée du ROCG.

10. Assemblée suivante :
Le jeudi 15 avril, 19h, rue Charlevoix.